Randonne-Mercantour-Alpes-Fotolia

Des balades qui vous ressemblent, entre lacs et montagnes

Du printemps à l’automne, les paysages des Alpes du Sud se métamorphosent. Marchez, galopez ou même roulez au cœur de ces paysages changeants au fil des saisons… à chacun son chemin !

Trouver chaussure à son pied

Sur votre route : art, histoire et city break

Et si vous délaissiez votre GPS… car randonner dans les Alpes, c’est d’abord choisir sa route. La Route du Temps relie Digne-les-Bains à Sisteron et promet un très beau panorama sur la Provence et les Alpes. En marchant dans les pas des soldats romains sur la Via Domitia, observez la géométrie impeccable des forteresses Vauban à Briançon et Mont-Dauphin. Sur la Via Alta, on élève son esprit en faisant étape à l’abbaye de Boscodon, à Serre-Ponçon ou à Embrun, au pied de la cathédrale Notre-Dame-du-Réal, petit bijou d’architecture romane. Dans les Alpes, nos petits pas empruntent ceux de grands hommes, comme Napoléon : la Route qui porte son nom relie Grasse à Sisteron. Perchée à quelques mètres au-dessus de la Durance, la cité voit aussi défiler les pèlerins qui sillonnent les Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Randonnez en pleine nature, accompagné ou en totale liberté

La rando, c’est comme le look, chacun choisit en fonction de ses envies. Dans la Vallée de la Clarée, un site classé Natura 2000, offrez-vous une randonnée sur-mesure grâce aux guides de La Vie Sauvage. Autres must, les sentiers du Parc national des Ecrins  : vous lancerez-vous à l’ascension du Pic du Vieux Chaillol et de son dénivelé 1500 mètres ? Ou emmènerez-vous votre petite famille au Saut du Laïre, là où les marmottes ont élu domicile ? En mode kids, testez aussi la randonnée des Lacs d’Orcières, accessible en télémix. Dans le Parc national du Mercantour , on retient la découverte du sanctuaire de la Madone de Fenestre : la vue y est incroyable depuis les cimes du cirque de la Madone. Émerveillement toujours, avec la randonnée vers les gravures au pied du Mont Bégo dans la Vallée des Merveilles (randonnée pédestre exclusivement et obligatoirement accompagnée).

Tous en selle !

Enfourchez un vélo ou un cheval et ajustez votre allure

Digne-les-Bains tient son rang dans le cœur des cyclotouristes grâce à 223 km d’itinéraires balisés et 400 km d’itinéraires VTT ! Il y en a pour tous les goûts, dans tous les décors et à tous les rythmes : VTT freeride à l’EVO Bike Park, balade en ville ou sortie dans les terres Noires. Autre spot incontournable : Annot et ses pistes VTT au pays des grès. Pour les bout’chous énergiques, enfourchez les VTT pour le Tour du Raton: au départ de Valberg, pédalez au milieu des épicéas. Pour les cowboys en devenir, un choix varié de randonnées à cheval est proposé dans les Hautes-Alpes, au  centre Les Sabots de Vénus. À noter : la Route Napoléon est labellisée Grand Itinéraire Équestre. Pour les non-initiés, préférez la calèche et une douce balade dans les clues de Barle.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Claire barbanera (@claire_bbnr) le

Derrière chaque voyage, toujours des surprises

Réinventez vos virées

Et si la recette du bonheur ne dépassait pas les 3 km/h ? Pour prendre vraiment votre temps, testez la randonnée à dos d’âne. Depuis Risoul, partez avec Virginie, accompagnatrice de haute montagne et ethnobotaniste. Au programme : balade zen, petite leçon sur les secrets de la flore des Alpes et cueillette. Du côté de Barcelonnette, enfourchez un drôle d’engin pour un gyrotrek sans effort : le gyropode ne rejette aucun CO2 et ne fait aucun bruit ! Avis enthousiaste également pour la cani-trotinette dans la Vallée des Merveilles : 2 à 3 chiens attelés à votre trottinette tracent leur route et vous invitent dans leur sillage. Enfin, clin d’œil à nos amis motards qui seront gâtés dans les Alpes du Sud. Notre coup de cœur : la Route des Grandes Alpes, qui emprunte le col du Galibier perché à plus de 2620 mètres d’altitude.